Warcraft 3 - FT
Warcraft 3
Frozen Throne
Combats warcraft III
Choisir sa race
Jouer les elfes
Jouer orcs
Jouer undead
Jouer humains
Héros Orcs
Héros Humains
Héros Undeads
Héros Elfes
Morts-vivant en FFA
Langage Battle Net
Cheat codes war3 & FT
Forum
Stratégies War3
Guide Warcraft 3
Guide elfes warcraft 3
Match-ups War3
Trucs Battle Net
Jeu d'équipe 2v2
Conseils & stratégies
Astuces Warcraft 3
Télécharger bonus
Télécharger cartes
Covers & wallpapers
Keycraft - Lancraft
Replays Warcraft 3
Map DOTA
Histoire warcraft
Monde de warcraft
Chute d'Azeroth
Conseil des ombres
La maîtrise des forces
Clans de la Horde
Alliance de Lordaeron


Vous êtes ici : WGPower » Warcraft » Warcraft - Les gardiens de Tirisfal


Les Gardiens de Tirisfal 2700 ans avant Warcraft I

Sans les trolls dans les terres du nord, les elfes de Quel'Thalas tendirent leurs efforts à la reconstruction de leur glorieuse patrie. Les armées victorieuses d'Arathor rentrèrent dans les terres du sud. La société humaine d'Arathor grandit et prospéra ; Cependant, Thoradin, ayant peur que son royaume se divise s'il devenait trop étendu, maintint Strom comme centre de l'empire Arathorien. Après plusieurs années de croissance et de commerce, le puissant Thoradin mourut de vieillesse, laissant la jeune génération d'Arathor étendre l'empire au delà des terres de Strom.

Les cents mages qui avaient appris la magie des elfes, développèrent leurs pouvoirs et étudièrent les disciplines mystiques de la composition des sorts plus en détail. Ces mages, initialement choisis pour leur forte volonté et leur esprit noble, avaient toujours pratiqué la magie avec prudence et responsabilité ; cependant, ils passèrent leurs secrets et pouvoirs à une nouvelle génération qui n'avait pas idée de la dureté de la guerre ou de la nécessité de retenu. Ces jeunes magiciens commencèrent a pratiquer la magie pour des profits personnels plutôt que par devoir envers leurs concitoyens.

Comme l'empire grandissait et s'étendait sur de nouvelles terres, les jeunes magiciens se dispersèrent également vers le sud. Utilisant leurs pouvoirs mystiques, les magiciens protégèrent leurs frères des créatures sauvages ce qui rendu possible la construction de nouvelles villes-état dans les étendues inhabitées. Cependant alors que leurs pouvoirs grandissaient, les magiciens devinrent de plus en plus prétentieux et isolés du reste de la société.

Dalaran, la deuxième ville-état Arathorienne fut fondée dans les terres au nord de Strom. Beaucoup de magiciens novices quittèrent le confinement de Strom et voyagèrent vers Dalaran, ou ils espéraient pouvoir utiliser leur magie avec plus de liberté. Ces magiciens utilisèrent leur compétence pour construire les tours enchantées de Dalaran et fêtèrent la poursuite de leurs études. Les citoyens de Dalaran tolérèrent les actions des magiciens et bâtirent une économie très actives sous la protection de ceux-ci. Cependant alors que de plus en plus de magiciens exerçaient leur art, la structure de la réalité autour de Dalaran commença à s'affaiblir et à se déchirer.

Les sinistres agents de la Legion Ardente, qui avaient été bannis quand le Puits d'éternité s'était effondré, furent attirés par les incantations inconsidérées des magiciens de Dalaran. Bien que ces démons relativement faibles n'apparurent pas en force, ils jetèrent une confusion considérable dans les rues de Dalaran. La plupart de ces apparitions démoniaques étaient isolées et les dirigeants Mageocrates firent leur possible pour qu'elles restent cachées au public. Les magiciens les plus puissants furent envoyés pour capturer les démons fugitifs, mais ils se trouvèrent souvent complètement dépassés par les agents solitaires de la puissante Legion.

Après un mois, les paysans superstitieux commencèrent à suspecter que leurs dirigeants sorciers leur cachaient quelque chose de terrible. Des rumeurs de révolution commencèrent à se propager dans les rues de Dalaran alors qu'une population paranoïaque s'interrogeait sur les buts et les pratiques des magiciens qu'ils avaient autrefois admirés. Les Mageocrates, ayant peur que les paysans se révoltent ou que Stom prennent des mesures contre eux, se tournèrent vers les seules personnes qu'ils pensaient pouvoir comprendre leur problème particulier : les elfes.

Après avoir entendu la nouvelle des Mageocrates concernant les activités démoniaques à Dalaran, les elfes dépéchèrent rapidement leurs plus puissants sorciers sur les terres des humains. Les sorciers elfes étudièrent les courants d'énergie dans Dalaran et établirent des rapports détaillés sur toutes les activités démoniaques qu'ils trouvèrent. Ils conclurent que bien qu'il n'y eut que quelques démons dans le monde, la Légion elle même demeurerait une terrible menace aussi longtemps que les humains continueraient à utiliser les forces magiques.

Le conseil de Silvermoon qui dirigeait les elfes de Quel'Thalas, conclut un pacte secret avec les seigneurs Mageocrates de Dalaran. Les elfes racontèrent aux Mageocrates l'histoire de l'antique Kalimdor et de la Légion Ardente, une histoire qui menaçait toujours le monde. Ils apprirent aux humains que tant qu'ils utiliseraient la magie, ils devraient protéger la population des agents malveillants de la Légion. Les Mageocrates proposèrent d'investir un unique champion mortel de leurs pouvoirs combinés afin de mener une guerre secrète et sans fin contre la Légion. Il était souligné que la majorité de l'humanité ne connaîtrait rien de l'existence des Gardiens ou de la menace de la Légion par peur qu'ils ne se soulèvent dans la peur et la paranoïa. Les elfes acceptèrent la proposition et fondèrent une société secrète qui se chargerait de la sélection des Gardiens et les aiderait à contenir la montée du chaos dans le monde.

La société tint ses réunions secrètes dans les ombres des Clairières Tirisfal, où les hauts elfes s'étaient établis la première fois en Lordaeron. Ils nommèrent donc cette secte secrète les Gardiens de Tirisfal. Les champions mortels choisis pour être Gardiens étaient imprégnés de pouvoirs magiques incroyables à la fois elfiques et humains. Bien qu'il n'y ait qu'un Gardien à la fois, ils possédaient de tels pouvoirs qu'il pouvait combattre d'une seule main les agents de la Légion où qu'ils soient repérés dans le monde. Le pouvoir du Gardien était tel que seul le Conseil de Tirisfal était autorisé à choisir un successeur potentiel au rôle de Gardien. Dès qu'un Gardien devenait trop vieux ou fatigué de la guerre contre le chaos, le Conseil choisissait un nouveau champion, et sous certaines conditions, canalisait cérémonieusement le pouvoir du Gardien dans un nouvel agent.

Alors que les générations passaient, les Gardiens défendaient la masse de l'humanité de la menace invisible de la Légion Ardente à travers les terres d'Arathor et de Quel'Thalas. Arathor grandit et prospéra alors que l'usage de la magie se propageait à travers l'empire. Pendant ce temps, les Gardiens gardait un oeil attentif sur les signes d'activité démoniaque.
Retour à l'histoire de Warcraft